Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Grosses légumes
  • Grosses légumes
  • : Abonné aux paniers ou curieux de légumes et de solidarité débrouillarde, tu trouveras sur ce blog des recettes simples et délicieuses pour cuisiner tes légumes ainsi que tout ce qu'il faut savoir sur la vie quotidienne des Grosses légumes!
  • Contact

Recettes Scoop It

Retrouvez nos délicieuses recettes de saison sur :

http://www.scoop.it/t/legumes-de-saison

28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 20:33

Accueillante d'enfant - Repas bios
Alice Weber
Bonjour,

Je suis accueillante d'enfants à domicile à Latour (Virton). Je suis abonnée aux paniers de légumes et j'ai donc tout naturellement décidé de partager ça avec les enfants que j'aurai en garde en ouvrant un milieu d'accueil bio et naturel.

J'ouvre très prochainement et je me demandais s'il serait éventuellement possible de faire passer le message par le biai des Grosses Légumes ?

Pour un aperçu de ce que je fais, vous trouverez plus d'explications sur le site http://grainedebebe.skyrock.com

Bien à vous,

Alice Weber

Repost 0
Published by solidairement - dans Un peu de tout
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 09:59
04-avril
 
 
*********************************************************************************************************************************
 
Si ce n'est pas déja fait, il est temps de s'abonner ;-)
Voici la liste des dépôts, il y en a certainement un près de chez vous.
 
Ci dessous, un petit mot du Cathy du gac d'Anlier :
 
Bonjour
 
Avec le beau temps revient aussi le moment de s'abonner au réseau "Grosses légumes".
 
L'Asbl Solidairement veut soutenir l'agriculture locale et régionale. Elle a réuni 16 producteurs de la région qui, pendant presque 10 mois, fournissent des paniers de légumes. Tous les producteurs sont certifiés bio ou sont en cours de conversion.
 
S'abonner au réseau "Grosses légumes", c'est l'assurance de disposer, chaque semaine pendant presque toute l'année, d'une variété de légumes frais, biologiques, variés et parfois originaux. C'est soutenir nos agriculteurs, peut-être celui de notre village... du bout de la rue... Et c'est aussi faire du bien à son porte-feuille car s'abonner à l'année coûte moins cher que d'acheter au coup par coup des légumes bio au magasin.
 
Chaque semaine, les paniers contiennent 6 légumes différents, toujours de saison ! Ils sont distribués le mercredi ou le jeudi dans plus de 12 dépôts... dont bien sûr chez nous, lors de notre Gac, à Anlier. Une bonne occasion de coupler les paniers de légumes avec les produits du Gac, à savoir les fruits, les produits laitiers, les fromages, la viande, les charcuteries, le jus de pomme etc...
Le premier panier sera déjà livré le 18 mai. Alors si vous souhaitez vous abonner ou vous ré-abonner, ne tardez plus!
 
Bonne journée
 
Cathy
 
***********************************************************************************************************************
 
Et pour sourire ...
Le nuage de Tchernobyl par Irina et Igor
 
Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 11:05

Nous avons mis en ligne 2 documents, n'hésitez pas à faire suivre et à partager l'information avec vos amis, voisins, connaissances.

 

1) Document qui explique les grosses légumes

2) Formulaire d'inscription à télécharger. Vous pouvez le télécharger, le complèter et nous le renvoyer.

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:49

Pour nous permettre d’avoir une vue plus précise de l’avenir que nous voulons donner au réseau et des projets auxquels nous souhaitons consacrer notre énergie, nous vous proposons de répondre à un bref sondage (5 questions) portant sur les produits transformés.

 

Merci de votre soutien.

 

Lien vers le sondage : ICI

 

Vous pouvez télécharger le document, le remplir et nous le renvoyer --> bouton contact de notre blog.

 

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:46

Un marché de légumes de fin d’hiver,

le jeudi 17 mars de 10 à 17 heures

 

Les paniers de légumes sont arrêtés, vous l'aurez remarqué, et ce, jusque mi-mai.
Les producteurs/trices de notre réseau ont encore quelques légumes en petite quantité. Ce jeudi 17 mars, ils/elles participent à une formation à Beruvanne et Rossignol toute la journée.

Nous avons décidé d'organiser à la pépinière « La Gaume » à Breuvanne rue des Saucettes, 90 (Tintigny), un marché de légumes de fin d’hiver. Ceux ci seront mis en vente de 10 à 17 heures.

Mais si vous ne pouvez y venir, il vous est possible de nous les commander (avant mercredi 16 mars) pour être retirés le vendredi ou le samedi à l'Epicentre à Meix-devant-Virton, (ouvert de 9 à 12.30h et de 15 à 19h30) ou à l'Epi-cerise à Chiny (ouverte de 9 à 12h et de 14 à 19h).

 

Voici la liste des légumes encore disponibles:

-         Chicons (La Gaume et Yves Bonhomme) : 5 euros/kg

-         Frisée (La Gaume) : 1.60  euro/pce

-         Betteraves rouges (La Gaume, Viviane Bay, l'Asinerie, Marc Dolisy) : 1.50 euro/kg

-         Pommes de terre Rattes (La Gaume) par sac de 3 kg : 1.50 euro/kg

-         Pommes de terre Nicola (ferme du Hayon) par sac de 5 kg : 1 euro /kg

-         Pommes de terre Désiré (Marc Dolisy) par sac de 5 kg : 1 euro/kg

-         Mâche (Yves Bonhomme) : 12 euros/kg

-         Oignons rouges (Marc Dolisy) : 1.60 euro/kg

-         Echalotes (Viviane Bay) : 3.50 euros/kg

-         Potimarrons (Viviane Bay) : 1.50 euro/pce

-         Panais (Viviane Bay) : 2.20 euros/kg

-        Poireaux (David et Nathalie Malhomme) : 2 euros/kg

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 20:52

b

 

Dans le monde, toutes les trois minutes,

un paysan est obligé d’arrêter de travailler.

En Belgique, tous les trois jours,

un fermier cesse son activité.

Nous voulons réagir,

agir en soutenant les producteurs locaux.

Changer le monde en faisant nos courses !

 

 

Les Grosses légumes : 

Un panier de 6 légumes de qualité chaque semaine

en provenance de nos producteurs régionaux

du 18 mai 2011 au 23 février 2012

 

On parle de nous : 

Depuis quelques jours,
on parle beaucoup des grosses légumes dans les médias.

Des "reportages" seront bientôt diffusés à la télévision,

on vous informe dès que possible.


Sondage sur les produits transformés 

Marché de légumes de fin d'hiver

Un peu de pub à distribuer autour de vous.


Pour mieux comprendre les grosses légumes :





Un panier de 6 légumes de qualité

Chaque semaine, le réseau propose 6 légumes et des pommes de terre (5kg par mois), parmi 90 légumes dont la culture a été décidée collectivement avec les producteurs (quantité et prix). Cette année, les paniers commencent à la mi-mai sous forme de demi-paniers (3 légumes) pendant 4 semaines. Ils équivalent à 2 paniers de 6 légumes et le nombre total de paniers est toujours de 39 durant la saison.

Par exemple pour une semaine en saison 2010, cela veut dire :

été : laitue, courgettes, tomates, haricots verts, pois mangetout, bottes légumes primeur

automne : scarole, panais, courge spaghetti, céleri branche, poivrons, chou milan

hiver : carottes, choucroute, chicons, betteraves rouges, potimarron, lentilles

 

Des recettes :

Un panier de légumes, c'est aussi découvrir de nouveaux légumes.  Pour vous aider, régulièrement nous vous faisons part de nouvelles recettes

 

Une dizaine de lieux de réception

  Les légumes, répartis et conditionnés sont transportés par le réseau à Arlon, Anlier, Athus, Bouillon, Florenville, Marbehan, Meix-devant-Virton, Orgeo, Saint-Léger, Villers-la-Chèvre Longwy, Virton Saint-Mard… et cette année peut-être Chiny, Rossignol, Gedinne-Bièvre, Fléville. Ils sont disponibles dans les dépôts le mercredi ou le jeudi en fin d’après midi.

 

Combien ça coûte ?

Le panier revient à 15 euros par semaine :

  • 12 euros de légumes payés directement aux producteurs sur la base des contrats signés au printemps 2011 et des légumes livrés,

  • 3 euros pour le travail réalisé par le réseau, les frais de transport, la Tva, le matériel de conditionnement des légumes.

Le coût global sur les 39 semaines de l’abonnement est de 585 euros qu’on peut payer en une fois à la signature de l’abonnement ou mensuellement en 9 mois (le paiement total doit être terminé impérativement en décembre 2011.

Outre le fait que l’argent des paniers va quasi totalement chez les producteurs, les relevés de prix des légumes bio faits en supermarché (prix au kg et provenance des légumes) en 2009-2010 indiquent que c’est moins cher de s’abonner à l’année.

 

Un autre point positif: les prix ne changent pas, le panier est toujours à 15 euros par semaine malgré la flambée des prix au niveau des légumes dans la distribution traditionnelle et du carburant

comparaison-panier



  16 producteurs sous contrat

  José Arnould (Saint-Médard), Marc Vanoverschelde ferme du Hayon (Sommethonne), la Gaume (Breuvanne), Yves Bonhomme (Saint-Vincent), Marc Dolisy (Habay-la-Vieille), Asinerie de l’O (Habay-la-Vieille), Isabelle et Wernert Dolisy (Habay-la-Vieille), Christophe Adam (Vance), Viviane Bay (Rienne), Thierry Dion et Nathalie Robaye (Winville), Caroline Kettel (Meix-devant-Virton), Jean Marie Gaussin (Carlsbourg), Raphaël Paquet (Les Fossés), Ferme sur l’îlot (Habergy), Serge André (Rienne) et David et Nathalie Malhomme (Fléville Ardennes françaises).

 

Les producteurs (certifiés bio ou en cours de conversion et de certification participative) s’engagent à produire dans le cadre d’une charte des Grosses légumes à fournir des légumes à maturité.

David Hypolite (Avril en Meurthe-et-Moselle), Claire Gerson (Ferrières), Laurent Tona (Herbeuville en Meuse), Angelo Talarico (Mexy en Meurthe-et-Moselle) complètent les paniers par leurs productions (lentilles, choucroute, asperges, épices).

 

 

Engagement à l’abonnement «  paniers légumes » du réseau « grosses légumes »  

A quoi s'engage-on ?

Dans le réseau des Grosses légumes chacun s'engage à son niveau : les mangeurs, les producteurs et les associations.





 

un abonnement du 18 mai 2011 au 23 février 2012

Abonnement au réseau « grosses légumes » 2011-2012

talon à nous renvoyer

 



 

 

Sondage sur les produits transformés

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:08

 

Les paniers légumes à partir du 18 mai 2011

 

Nous terminons la seconde année des paniers légumes fin de ce mois, que déjà nous vous parlons de la troisième année. En octobre et novembre 2010, nous avons tenu plusieurs réunions avec les producteurEs pour discuter des légumes, de leur diversité, des prix, des contrats, etc... Ceux-ci en effet doivent connaître au plus tôt ce qu'ils doivent produire, la quantité de chaque légume et les périodes de production. Ils doivent aussi acheter leurs semences.

Pour ces raisons et si vous désirez continuer à participer à notre « réseau grosses légumes », il faut s’abonner car vous êtes prioritaires. Ensuite, nous ouvrons sur l'extérieur.

 

Quoi de neuf pour 2011-2012?

 

  • Tout d'abord, le nombre de producteurEs s'agrandit à nouveau puisque quatre producteurEs viennent se joindre à nous, ce qui prouve une fois de plus qu’il y a une agriculture locale qui réagit favorablement aux impulsions que nous suscitons !

  • Le nombre de paniers augmente car nous passons de 250 paniers à 350 paniers grâce à la décentralisation du réseau sous forme d’étoiles. En effet, tout en étant géré par le réseau localisé à Meix-devant-Virton, les dépôts d'Arlon, Anlier, Marbehan, Athus, forment une étoile et jouent l’autonomie en ayant leurs propres producteurEs et lieu de répartition des paniers. De même dans la région de Gedinne–Bièvre et à Fléville (Ardennes françaises) où les étoiles naissent. C'est un pari que nous sommes prêtEs à tenir. Nous pensons qu'une telle initiative permettra aux mangeurEs de se rapprocher du monde paysan.

 

  • Comme cette saison, le panier contient 6 légumes différents avec un sac de 5 kg de pommes de terre par mois (parmi une liste de 90 légumes). Nous essayons chaque fois de respecter cette diversité. Cette saison n'a pas été clémente pour le monde paysan : juin froid, juillet sec, août pluvieux, automne hivernal... D'autres productions locales : farine bio de froment ou de sarrasin, pâtes fraîches à l’épeautre, céréales, pommes reinettes, miel, épices… ou des commandes de légumes bio au GPFL grâce à l’aide de Yves Bonhomme ont alors garni les paniers.

 

Ce qui change en 2011 - 2012

L'année commencera à la mi-mai. Du 18 mai au 9 juin, pendant 4 semaines avec des légumes primeur, à raison d'un demi panier, soit 3 légumes, la culture en serres chez plusieurs producteurs permet de commencer plus sereinement (il leur est difficile, vu les aléas de la météo de commencer le 1 juin avec des paniers de six légumes).

Les paniers de 6 légumes commencent donc le 15 juin. Le prix de l’abonnement ne change pas car un mois avec un demi panier correspond à 2 semaines avec un panier plein.

  • Rappelons que les légumes reviennent à douze euros par semaine (en moyenne, directement payés aux producteurs), qu'un euro représente les frais de transport, un euro, le paiement des chèques ALE des chômeurEs travaillant dans le réseau et le dernier euro permet le paiement du complément de salaire des travailleurs des asbl (engagés en APE), ce qui est un gage de pérennité pour le réseau. Rappelons aussi que les producteurEs participent, au prorata de leur production, à l’acquisition de la nouvelle camionnette allant dans les dépôts.

  • Un autre point positif: les prix ne changent pas, le panier est toujours à 15 euros par semaine malgré la flambée des prix au niveau des légumes dans la distribution traditionnelle et du carburant

  • Quant aux dépôts: à l'heure actuelle, nous pouvons simplement vous dire qu'ils seront maintenus, en augmentant notamment le nombre de paniers à Bouillon, Anlier et Athus. Quant aux heures et jour (toujours le mercredi et le jeudi), il y aura peut être de petits changements mais vous serez tenus au courant. Nous espérons ouvrir des dépôts supplémentaires à Chiny à l'Epi-cerise, du côté de Gedinne-Bièvre et à Fléville (Ardennes), Neufchâteau-Libramont, Rossignol.

Voici l'engagement qu'il faut nous renvoyer signé avant le 15 mars. Lisez le attentivement et renvoyez nous par courriel à lesgrosseslegumes@laposte.net ou par courrier simple le talon que vous trouvez à la fin de l'engagement.

 

La fine équipe: Bernard (dit biotoul), Bertrand, Bruno, Françoise, Fu, Irène, Jean Claude, Jean Michel, Marianne, Patrick, Sophie, Valérie C, Valérie D, Véronique L.

Engagement à l’abonnement «  paniers légumes »

du réseau « grosses légumes »

 

un abonnement DE PANIERS-légumes

18 mai 2011 – 23 février 2012

A quoi s'engage-on ?

Dans le réseau des Grosses légumes chacun s'engage à son niveau : les mangeurs, les producteurs et les associations.

 

 

   1) Engagement du mangeur abonné

 

Chaque abonné  vient chercher son panier, chaque semaine, au lieu de dépôt qu’il a choisi

Les abonnés « mangeurs » sont priés d’amener avec eux un contenant pour emporter leurs légumes hebdomadaires

Le système tient par l’engagement de 9 mois et demi (39 semaines), permettant le prépaiement des légumes aux producteurs. Le nombre d’abonnés ne doit pas varier d’un trimestre à l’autre, auquel cas les engagements envers les maraîchers deviendraient caducs… donc si une raison majeure nécessitait la rupture d’un abonnement, l’abonné doit se trouver un remplaçant (liste d’attente ?) et payer le  mois  suivant son désistement.

L’abonné s’engage obligatoirement pour 39 semaines (mi-mai à fin février) 

Chaque panier revient à 15€ (soit en général, 12€ de légumes, 1€ de conditionnement, 1€ d’acheminement, et 1€  pour payer le travail des asbl).

Les travailleurs des asbl ne souhaitent plus devoir trouver systématiquement des légumes de remplacement quand les productions du réseau font défaut…par contre ils s’engagent à compenser les manques dans les semaines qui suivent

La formule d’abonnement ne se résume pas à vendre des paniers de légumes, elle concrétise un soutien aux producteurs qui, de leur côté, s’engagent à respecter leur contrat pré-établi en vue de fournir un panier de 6 légumes hebdomadairement. 

Les mangeurs acceptent de partager les risques et succès avec l’agriculteur (aléas climatiques, ravageurs, champignons) ce qui signifie que le panier ne sera, éventuellement, pas complet (mais les abonnés connaîtront via la gazette la raison du manque). Les mangeurs ont pris connaissance de la charte du réseau et l’acceptent ;

De même, ils ont pris connaissance du processus de « certification participative » et sont prêts, dans la mesure de leur possibilité, à participer à l’une ou l’autre des visites organisées au fil de l’année.

En mai, un calendrier des visites permettant la « certification participative » sera proposé par lieu de dépôt et des représentants des abonnés  pourront s’y inscrire

 

 

2) Engagement du maraîcher producteur

 

 Le(a)  sous-signé(e)………………………………………………… produisant des légumes à  ……………………… n°tva :……………………………s’engage

 

Techniquement

à fournir des légumes de qualité, frais, de saison, et provenant de sa culture à « Solidairement » pour que cette asbl les répartisse entre  les différents groupements et dépôts

à souscrire aux exigences de la charte du réseau qu’il a signée.

à participer aux visites de la « certification participative » et aux formations

au cas où les circonstances l’obligeraient à contrevenir aux engagements pris, il s’engage à en informer «Solidairement» qui transmettra.

au cas où un producteur ne peut répondre à son contrat par manque de production, il s’engage à trouver lui-même une solution avec les asbl et ce dans le respect de la charte.

à stocker lui-même les légumes de conservation durant l’hiver

 

Financièrement

à rétrocéder 5% de sa recette globale annuelle en vue de l’achat d’une camionnette dont l’ensemble des producteurs deviendra propriétaire.

à participer à la fixation du prix des légumes lors de réunions et à se tenir aux prix fixés

à accepter le pré-paiement qui justifie les paiements à l’avance des abonnés

à fournir les factures à chaque livraison afin que la comptabilité soit suivie régulièrement et hebdomadairement, et à remplir avec le descriptif de la livraison de la semaine le carnet (avec duplicata) qui reste au local du réseau

 

Préalablement à la première réunion d’automne des producteurs durant laquelle on décide des répartitions des légumes et des quantités à fournir

à envoyer à l’asbl une liste des légumes que vous aimeriez cultiver la saison suivante (parce que rentrant bien dans vos plans de culture) ainsi que les quantités que vous croyez pouvoir fournir au réseau.

 

Associativement

 

- à organiser la visite de son exploitation pour la certification participative

- à suivre les conseils et propositions du comité de pilotage appelé les « énormes légumes » dont éventuellement il fera partie

- à prévenir « Solidairement » des dégâts ou échecs des récoltes au fur et à mesure qu’ils apparaissent.


Pour sa fiabilité, le réseau a besoin de producteurs qui acceptent de collaborer, de s'impliquer et de progresser. 
Pour les producteurs qui respectent leur contrat jusqu'à 75% de la production contractuelle*, s'ils le désirent, leur production pour le réseau peut être augmentée, l’année suivante
Par contre, pour les producteurs qui n'ont pas respecté leur contrat au cours de l'année écoulée :
1) Une participation responsable et régulière est souhaitée à notre auto-formation, aux réunions et aux visites participatives afin d'encourager la dynamique collective du réseau.
2) Afin d'avoir un objectif réaliste, atteignable, le comité des « énormes légumes » se verra dans l'obligation de diminuer leur production.
Par exemple, si un légume n'est pas semé à temps, ce légume peut être confié un autre producteur pour éviter au réseau de manquer de ce légume plus tard dans la saison.
3) Pour aider ces producteurs à améliorer leur façon de travailler, des visites supplémentaires seront organisées sur leur terrain.
4) Un cahier de "suivi de culture" et/ou des "fiches de culture**" seront obligatoires avec date des commandes, livraison, semis, désherbage, ...
5) Si ces conditions ne sont pas honorées, étant donné tous les désagréments occasionnés au fonctionnement collectif du réseau (tant au point de vue technique, qu'administratif, ...) des mesures allant d'elles-mêmes jusqu'à l'exclusion s'imposeront.

* 75% de la production contractuelle car il est généralement admis que 25% de la production dépend des aléas climatiques ou autres
** fiches de cultures : voir en journée de formation les projets de fiches de culture par légume.  Ces fiches jouent un rôle de mémoire collective et peuvent servir d'aide pour les années suivantes.


3) Engagement des asbl «Solidairement» et « Cagl »

 

- Solidairement asbl et le Cagl, sont intermédiaires entre d’une part l’ensemble des groupements de mangeurs et d’autre part les producteurs.

Cette intervention est due  à 2 spécificités de notre région :

- aucun maraîcher ne peut fournir seul l’ensemble des variétés de légumes nécessaires à la réalisation des paniers.

- l’éparpillement géographique des groupements de mangeurs nécessiterait de nombreux voyages individuels inutiles.

 

« Solidairement » s’engage, avec le soutien et l’aide du Cagl :  

- à répartir et à acheminer hebdomadairement à chaque groupement les caisses de légumes provenant des divers maraîchers.

- à évaluer l’année écoulée.

- à organiser les négociations avec les producteurs en chaque fin d’année, les prévoir pour l’année suivante le prix moyen du panier, les modalités de l’abonnement et le prix de chaque légume

- à organiser des réunions exceptionnelles en cas de coup dur (grêle, sécheresse, maladie ou accident du producteur…)

- à organiser des réflexions sur le maintien de l’agriculture paysanne, sur la manière de manger et de cuisiner  (recettes, cours de cuisine, films, conférences, travail en réseau,…).

- à organiser des visites annuelles chez les producteurs (avec ou sans chantier de travail).

- à travailler à l’évolution du statut juridique de la structure.

- à mettre en place un comité de pilotage : « les énormes légumes », composé de représentants des 3 parties et chargé de repérer les problèmes liés à l’activité et d’y remédier par des conseils et propositions. Le conseil fournit un bilan par trimestre.

- à avoir un recours le plus limité possible, aux grossistes en légumes bio

-à veiller à ce que le petit carnet qui se trouvera au local des livraisons soit bien rempli (carnet avec duplicata), de même que celui qui reste dans la camionnette.

 

 

Abonnement au réseau « grosses légumes » 2011-2012

talon à nous renvoyer

 

Nom : Prénom :

Adresse :

 

Téléphone : Courriel :

 

Signature : le :

 

Je m’abonne au panier-légumes du réseau « Grosses légumes » du 18 mai 2011 au 23 février 2012.

Je souhaite récupérer mon panier au dépôt :

Je m’engage à verser la somme de 585 euros en une fois

Ou mensuellement (soit 65 euros pendant 9 mois pour décembre 2011 impérativement).

 

SOLIDAIREMENT asbl : 001-5234238-97 ou

BIC : GEBABEBB et IBAN : BE 54-0015-2342-3897

 

A nous renvoyer avant le 15 mars 2011 par mail : lesgrosseslegumes@laposte.net

ou par courrier simple : Solidairement ASBL, rue de Virton, 27 à 6769 Meix- devant-Virton

 

 

 

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 10:06

Capture.JPG

 

 

Benoît LUTGEN, Ministre wallon de l’Agriculture et de la Ruralité, vient d’octroyer une subvention de 100.000 € pour soutenir pendant deux ans l’association Solidairement dans le cadre du projet « Grosses Légumes ».

 

Pour le Ministre Benoît LUTGEN, ce projet est un formidable outil de développement de l’économie rurale. Il consiste à développer une offre maraîchère locale via la mise en réseau de plusieurs producteurs qui proposent leurs produits à des consommateurs « abonnés ».

 

Les objectifs d’une telle organisation sont multiples :

  • rappeler le rôle prioritaire de notre agriculture familiale, performante en termes de développement durable pour notre société ;

  • encourager les comportements de consommation responsable (achat de produits biologiques, de saison, circuits courts, vente directe, …) ;

  • mettre en évidence les économies réalisées par les consommateurs qui achètent des produits wallons ;

  • valoriser la qualité des produits agricoles et de terroir wallons.

 

L’association Solidairement entend ainsi soutenir les producteurs dans leurs démarches de circuits courts de commercialisation. Individuellement, les agriculteurs n’ont parfois pas le temps ou les moyens pour assurer l’approvisionnement de différents points de vente. L’organisation de cette mise en réseau est une méthode de leur garantir la vente directe, d’encourager la diversification agricole biologique, de mettre en place des filières de production et de transformation de ces produits, …

 

Les 12 producteurs concernés sont des locaux qui sont soit maraîchers chevronnés, soit fermiers qui débutent dans la culture de légumes, en conversion grâce au projet.

 

Actuellement, les consommateurs sont 251 familles qui viennent chercher leur panier hebdomadaire dans dix dépôts répartis sur le sud Luxembourg de Florenville à Athus. Les premiers abonnements aux paniers légumes ont débuté en juin 2008.

 

Cette subvention accordée par le Ministre Benoît LUTGEN permettra d’accroître ce projet et de consolider le réseau entre producteurs et consommateurs. L’objectif pour cette nouvelle année est d’atteindre une petite vingtaine de producteur et 350 consommateurs abonnés. Dans un deuxième temps, ce projet évoluera pour élargir cette structure vers la restauration de collectivités notamment dans les établissements scolaires afin d’en assurer l’approvisionnement en légumes frais locaux et de saison.

 

Soutenir le développement d’initiatives de circuit court, qui rapprochent les consommateurs et les producteurs, est une priorité pour Benoit LUTGEN, surtout dans des communes rurales où la proximité doit jouer un rôle majeur.

Repost 0
Published by solidairement - dans Evènements
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 09:43
Repost 0
Published by solidairement - dans On parle de nous ...
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:29

 

Ingrédients: 

- 1 botte de Pourpier d'hiver, 3 Pommes, 3 Oeufs
- Huile d'olive, Vinaigre, Ciboulette, Sel et poivre

Faites cuire les oeufs 10 minutes. Laissez-les refroidir, écaillez-les et coupez-les en tranches. Lavez et coupez les pommes en petits cubes. Préparez une vinaigrette en mélangeant l'huile, le vinaigre, le sel et le poivre. Mélangez le pourpier soigneusement lavé aux pommes, aux oeufs et à la vinaigrette. Servez cette salade comme repas léger ou ajoutez-y quelques lardons pour tenir le froid de l'hiver.

 

claytonedecuba

Repost 0
Published by solidairement - dans Recettes
commenter cet article