Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Grosses légumes
  • Grosses légumes
  • : Abonné aux paniers ou curieux de légumes et de solidarité débrouillarde, tu trouveras sur ce blog des recettes simples et délicieuses pour cuisiner tes légumes ainsi que tout ce qu'il faut savoir sur la vie quotidienne des Grosses légumes!
  • Contact

Recettes Scoop It

Retrouvez nos délicieuses recettes de saison sur :

http://www.scoop.it/t/legumes-de-saison

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:05
Mai et Juin, la saison du vert: quelques recettes pour utiliser les fanes de légumes (tirées de la revue les 4 saisons du jardin bio, n°194 mai-juin 2012) et des livres « Je cuisine les fanes » et « les recettes du panier bio » paru aux éditions Terre Vivante.
je-cuisine-les-fanes   recettesdupanierbio.jpg
 
L’épluchage des fruits et légumes (à la condition qu’ils soient bio), nous prive de très précieux micro-nutriments (vitamines, minéraux, polyphénols….). Et pendant ce temps, nos poubelles débordent … L a solution : apprendre à cuisiner épluchures, fanes et trognons. Grâce aux 35 recettes de ce livre proposées par nos cuisiniers créatifs Amandine Geers et Olivier Degorce, vous combinerez économie, écologie et gastronomie ! Un vrai régal pour le palais et pour les yeux ! Et un cadeau pour la planète ! Que diriez-vous d’un carpaccio d’épluchures de courgettes, d’un
velouté de fanes de radis, de fajitas de poulet aux fanes de carottes et au cidre, d’un pesto de fanes ou d’un gâteau chocolat et fleurs de courgettes ? Au sommaire 6 entrées, 5 soupes, 12 plats et accompagnements ; 4 condiments et 8 desserts et boissons ! De nouvelles saveurs, des ingrédients inédits, des qualités nutritionnelles insoupçonnées. … « Je cuisine les fanes », une très jolie façon de réduire ses déchets ! Un livre qui devrait rapidement trouver sa place dans toutes les bonnes cuisines de France.
La plupart des fanes de légumes produits naturellement peuvent être consommées mais il faut éviter les fanes de tomates, de pommes de terre, aubergine, poivron et autres solanacées.
 
Recettes sur ce blog. 
D'autres recettes avec des fanes ?
 
Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 13:20

Le petit épeautre sur Wikipédia.

 

photo-epeautre-3.jpg

 

La farine de petit épeautre entre dans la composition de pains, gâteaux ou pâtes. Différentes recettes de pain, tartes, crêpes vont être insérées sur le blog des grosses légumes (cf tout en dessous de cette page).

 

Le petit épeautre

 

Depuis des milliers d’années l’histoire du Petit Epeautre est étroitement liée à celle des civilisations méditerranéennes. Véritable ancêtre des céréales modernes, les premières traces de sa culture datant de 9000 ans avant JC.
C’est une plante rustique... elle est cultivée sur des terrains pauvres, dans des conditions climatiques rudes et ne nécessite ni pesticide, ni désherbant et très peu d’eau.
Son cycle est d’environ 11 mois. Semé mi-septembre il se récolte au 15 août.
Sa productivité est faible car elle n’a été soumise à aucune sélection artificielle ( de 10 à 15 quintaux de produit fini par hectare).
Son grain vêtu impose un travail de transformation de longue haleine : le décorticage

Il contient très peu de gluten et a des valeurs nutritives supérieures au grand épeautre. Il est notamment très riche en magnésium, en phosphore et en calcium, et contient les huit acides aminés essentiels. Sa richesse en oligo-éléments dépasse celle du grand épeautre.

Le grain de petit épeautre se cuisine comme du riz et accompagne avantageusement salades, légumes, ou viandes.

 Le producteur David Hypolite  

 


Epeautre ou Petit Epeautre ?
Une confusion de vocabulaire existe entre le Petit Epeautre ou Engrain (Triticum monococcum), le Farro (Triticum dicoccum) et le Grand Epeautre ou épeautre (Triticum spelta). Ces dénominations voisines définissent en fait des produits forts différents. Le grand épeautre se compose aujourd'hui de plusieurs variétés sélectionnées. Au travers de la mention "Petit Epeautre de Haute Provence", le syndicat vous assure la consommation d'une céréale locale et authentique, issue directement d'une graminée n'ayant subi aucune manipulation génétique.

Comment reconnaître le petit épeautre?
A contrario des autres espèces, le petit épeautre a un grain qui n'est pas fendu.

Une saveur restée inchangée
depuis plus de 10 000 ans

Depuis des milliers d’années l’histoire du Petit Epeautre est étroitement liée à celle des civilisations méditerranéennes. Véritable ancêtre des céréales modernes, les premières traces de sa culture datant de 9000 ans avant JC.

Consommé en abondance jusqu’à l’époque romaine, puis abandonné au profit des blés froments pour des raisons de rendement, le Petit Epeautre ou Engrain fut redécouvert par le grand public il y a seulement une quinzaine d’années.

C’est une plante rustique... elle est cultivée sur des terrains pauvres, dans des conditions climatiques rudes et ne nécessite ni pesticide, ni désherbant et très peu d’eau.
Son cycle est d’environ 11 mois. Semé mi-septembre il se récolte au 15 août.

Sa productivité est faible car elle n’a été soumise à aucune sélection artificielle ( de 10 à 15 quintaux de produit fini par hectare).

Son grain vêtu impose un travail de transformation de longue haleine : le décorticage.

L’Epi de Petit Epeautre est caractérisé par la présence d’une barbe de grande dimension et l’alignement symétrique de ses grains.

 

Une culture traditionnelle
de Haute-Provence

Fortement présents en Haute-Provence, les champs de Petit Epeautre côtoient souvent les plantations de lavande. Leurs conditions de production sont en effet semblables : sol calcaire, climat chaud, altitude moyenne.

Le Syndicat du Petit Epeautre de Haute-Provence regroupe une trentaine d’exploitations ayant su préserver un savoir-faire séculaire.

La récolte a lieu au cours de l'été. Une délicate étape de décorticage permet ensuite de lui ôter sa balle.

 

Une céréale à haute valeur nutritionnelle 

 

Naturellement riche en lipides, protides et glucides le Petit Epeautre est une céréale à haut rendement énergétique et calorique.

Sa teneur en lipides est 2 fois supérieure à celle du blé...

Sa forte teneur en fibres en fait une céréale à très bonne digestibilité.

Le Petit Epeautre se distingue aussi par son très faible taux en gluten

 

Composition riche et équilibrée en éléments minéraux : 4 fois plus de magnésium que le riz brun, 5 fois plus de phosphore que le soja.

Ses protéines apportent les 8 acides aminés essentiels à l'organisme avec la présence de la lysine, souvent absente dans les céréales.

De récentes recherches lui reconnaitraient des vertus anti-diabétique.

 

 

 

Analyse moyenne

pour 100 g

pour 1 kg

Valeur énergétique 1580 KJ

Potassium 3960 mg

Valeur calorique 375 Kcal

Sodium 110 mg

Lipides 2,88 %

Magnésium 1320mg

Protides 11,80 %

Calcium 220 mg

Glucides 74,94 %

Phosphore 4200 mg

Fibres 7,65 %

Fer 26 mg

Vitamine B1

Vitamine B1 0,37 mg
Zinc 0,34 mg

Vitamine B5 0,80 mg

 

Vitamine PP 5,20 mg

 

 

L’avis du Professeur Henri Joyeux

“Le Petit Epeautre de Haute Provence est une excellente céréale... ses qualités nutritionnelles sont incomparables, ce qui signifie qu’il est situé très haut dans l’échelle des céréales... Si l’on devait éliminer toutes les céréales pour des raisons allergiques, il y en a une que l’on pourrait garder, c’est le petit épeautre, parce que n’étant pas encore modifié génétiquement... Les personnes qui s’occupent de cette culture ont un produit exceptionnel...”

Professeur Henri Joyeux
Chirurgien-cancérologue au Centre Régional
de Lutte Contre le Cancer au CHU de Montpellier
Chef de chirurgie digestive à l’Institut Curie à Paris

 

 

Recettes

 

Remplaçant avantageusement riz, pâtes ou blé le Petit Epeautre saura vous séduire par sa facilité de préparation.

Il enrichira à merveille salades, légumes, ou viandes, de son goût subtil.
Les gourmets sauront apprécier le pain, les gâteaux ou les pâtes réalisés à base de farine de Petit Epeautre.

 

 

 

 

 

Recette de base du Petit Epeautre
de Haute Provence

en grains

 

Salade de Petit Epeautre
en grains

 

 

 

Soupe de Petit Epeautre
en grains

 

Risotto de Petit Epeautre
de Haute-Provence

en grains

 

 


 

Autres recettes sur ce blog :

 

 

Pains au levain, à la farine de petit épeautre

Pain à la farine de petit épeautre sans machine

Tarte aux pommes à la farine de petit épeautre

 

 


 

 

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:43

  Le radicchio sur wikipédia

 

trevisse.png

 

 

Trévise

 

Le Radicchio de la famille des chicorées a été développé en Italie du Nord dans la région de Vérone. Avec les tendances de la nouvelle cuisine les Californiens l’ont propagé avec enthousiasme. On l’utilise maintenant partout en Occident pour rehausser la saveur et l’apparence des salades. Le Radicchio ressemble à un chou mais il est moins pommé et ses feuilles sont plus tendres. Ses feuilles lisses et lustrées, sont nervurées de blanc ou de rouge. D’abord vertes, elles rougissent à mesure que la température fraîchit. Au moment de la récolte leur coloration varie du rouge foncé éclatant au rose selon les variétés. Dans certaines variétés les feuilles restent vertes malgré le froid ou ne sont ornées que de petites taches roses ou rouges. Le Radicchio peut avoir la taille d’une laitue ou d’une endive. Sa saveur est légèrement amère.

Préparation
Retirer le coeur. Séparer les feuilles et enlever toute partie brunâtre. Laver, puis assécher les feuilles

Utilisation
Le radicchio se mange cru ou cuit. Cru, il est très décoratif et peut servir comme saladier pour recevoir crudités, olives, fromage, salade de pommes de terre, salade de riz, fruits, etc. Il ajoute une note croquante et colorée aux salades. Puisque sa saveur est passablement amère, il convient de le combiner à d’autres laitues pour l’apprécier pleinement. Cuit, il colore soupes, riz, légumineuses, pâtes alimentaires, omelettes, tofu. Il peut aussi être cuit entier à la broche. Il remplace ou accompagne l’endive et la scarole dans la plupart des recettes.

En Italie la chicorée rouge est souvent consommée cuite ; elle perd alors sa couleur caractéristique : Elle est incorporée dans le risotto al Champagne : Riz Abrorio sauté au champagne avec radichio, champignons et parmesan
Cuit avec des lardons ou du pancetta
Cuit dans les soupes comme tout autre légume
Grillé avec de l’huile et du citron et servi séparément comme plat d’accompagnement

Valeur nutritive au 100 g
eau 95%,
calories 23,
matières grasses : 0,3 g,
protéines : 1,7 g.
3 g de glucides
Riche en phosphore, fer, carotène, calcium, vitamines B et C
On attribue depuis toujours à la chicorée des vertus bénéfiques pour le foie et les reins on la recommandait pour le ballonnement de l’estomac. On la dit : dépurative (favorise l’élimination des toxines), apéritives, digestives et toniques.

Conservation
Moins fragile que les autres variétés de chicorées, la salade de Trévise n’accepte qu’un séjour de quelques jours dans un endroit frais ou dans le bac à légumes du réfrigérateur. Le mettre dans un sac de plastique perforé sans le laver, il se gardera environ 1 semaine. Les emballages hermétiques le font pourrir ; veillez toujours à ce que l’air puisse circuler autour des feuilles.
Pour augmenter son temps de conservation, on peut le laver, l’essorer ou bien le secouer et l’envelopper dans un linge humide.
Il est plus savoureux et plus ferme cependant s’il est consommé sans délai.

 

Recette sur ce blog :

 

Pâtes au saumon fumé et à la trévisse.  Recette envoyée par Barbara.

 

 

Et aussi sur scoop it.

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:18

La clémentine sur wikipédia

 

clementine.jpg

 

une recette de Clémentines givrées fournie par une abonnée du Gaspl 

 

 

 

Et aussi sur scoop It !

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 10:09

La carotte sur wikipédia

 

Carrots_of_many_colors.jpg

 

 

 

 

A propos de carottes :

 

Et pour changer de l’éternelle vinaigrette pour les carottes râpées, une sauce légère à l’orange.
Fouetter quatre cuillères à soupe de jus d’orange, 1 cuillère à soupe de jus de citron (ou de vinaigre de cidre), 1 cuillère à café de miel, 4 cuillère à soupe d’huile d’olives. Les enfants apprécient…

 

Recette extraite de « Légumes anciens des potagers de la Champagne-Ardenne et de l’Aisne »

 

Recette sur ce blog :

 

Un bouillon façon couscous

 

 

Et aussi sur scoop It !

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 13:51

Le cardon sur wikipédia

 

cardon-5.png  cardon-1
 cardon-3.jpg  cardon-4.png

Eh oui, le cardon est de retour d’ici quelques jours et notre productrice Catherine Leymarie (La gaume) nous envoie quelques recettes tout en précisant que : « Le cardon est à la base, un légume originaire de la région Lyonnaise. En Haute-Savoie, il est très répandu et on en trouve dans de nombreux potagers. Ils sont facilement reconnaissables dans les jardins, car ils mesurent plus d'un mètre de hauteur et à l'automne ils sont « emmaillotés » et attachés, pour faire blanchir les côtes. Ce légume de la famille de l’artichaut, a de longues feuilles gris bleu à gris argent, plus ou moins épineuses, Le goût du cardon est légèrement amer et rappelle celui de l'artichaut, avec une note de noix et de beurre douce ».

 

Recettes sur ce site :

Gratin de Cardon

Cardon à la persillade

Crème de cardon

 

 

Encore plus de recettes sur Scoop It !

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 13:42

Le concombre sur wikipédia

 

concombre.png

 

Pour ceux/celles qui ne digèrent pas le concombre, un bon truc : coupez-le en 2, enlever les pépins, mixer le concombre et intégrez le dans un couscous ou un taboulé.

 

Recettes sur ce blog :

 

Flan de concombre

Potage au concombre

 

 

Encore plus de recettes sur Scoop It !

 

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 13:31

 La tétragone sur wikipédia.

 

 

 

La tétragone ou épinard de Nouvelle Zélande : pour en savoir plus ...

 

tetragone-potager.jpg

 

Le feuillage de la tétragone se mange cru ou cuit. Consommées crue, les jeunes feuilles rejoindront vos salades. Vous ferez revenir le reste dans un peu de beurre, en ajoutant du sel et une pointe d’ail. Vous pouvez également cuire les feuilles à l’eau comme pour les épinards. Elles peuvent alors accompagner seules poissons et viandes, rejoindre sans façon la pomme de terre pour produire une délicieuse purée ou ce délice de gratin aux macaronis

 

Contrairement aux épinards et à l’oseille, les tétragones contiennent peu d’acide oxalique et donc les rhumatisants les craignent moins. Elles font une bonne sauce un peu grasse pour accompagner d’autres légumes ou pâtes

Recettes sur ce blog :

 

Gratin aux macaronis

 

 

Encore plus de recettes sur Scoop it!

 

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 14:06

L'asperge selon wikkipédia

asperge-2.jpg

 

A coté des légumes primeur, les asperges blanches de Laurent Tona seront présentes dans les deux premiers paniers de mai alors que c’est la fin de leur saison.

 

Pour la conservation des asperges, emballez les dans un essuie (torchon pour les Français) mouillé et placez- les dans le bac de légumes du frigo. Un vrai régal.

 

Une recette ?

 

 Les asperges à la flamande

 

 

Et encore plus de recettes sur scoop it !

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:21

Wiki n'a pas encore d'article sur ce légume :-(

claytonedecuba.png

 

La claytone peut se manger froide en salade, ou chaude comme des épinards.

 

Recettes sur ce blog :

 

 Salade de pourpier ou claytone, pommes et oeufs

 Soupe de pourpier d’hiver (ou claytone de Cuba)

 

Et encore plus de recettes sur Scoop it !

Repost 0
Published by solidairement - dans Que faire avec ?
commenter cet article