Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Grosses légumes
  • Grosses légumes
  • : Abonné aux paniers ou curieux de légumes et de solidarité débrouillarde, tu trouveras sur ce blog des recettes simples et délicieuses pour cuisiner tes légumes ainsi que tout ce qu'il faut savoir sur la vie quotidienne des Grosses légumes!
  • Contact

Recettes Scoop It

Retrouvez nos délicieuses recettes de saison sur :

http://www.scoop.it/t/legumes-de-saison

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 13:28

 

 

Réseau « grosses légumes »

 

gazette d’info 24 – mi décembre 2010lesgrosseslegumes@laposte.net

 

http://grosses.legumes.over-blog.com

 

 

 

 

 

Bonjour à toutEs,

 

 

 

Nous voici au mois de décembre avec la neige en abondance, le froid et le verglas et malgré cela, notre camionnette roule vers vous avec ses légumes volumineux pour certains, d'autres un peu moins.

 

De quoi allons nous vous parler dans cette dernière gazette de l'année 2010 ?

 

 

 

  • de miel d'une apicultrice gaumaise,

  • de paniers confectionnés par Epicentre pour les fêtes de fin d'année,

  • de la carte d’infidélités,

  • de l'engagement de deux personnes,

  • de recettes,

  • un nouveau Gac est né: celui de Rossignol,

  • des difficultés des producteurs liées à la météo,

  • des réunions avec les producteurs pour la saison 2011-2012,

  • proposition de culture de chicons à la maison.

 

 

 

 

 

Un grand merci à toute l'équipe qui se donne beaucoup de mal pour nous servir, malgré le mauvais temps !

 

Hedwige

 

 

 

 

 

  1. Du miel en dessous du sapin? Pourquoi pas?

 

Vous avez envie de faire un cadeau original à vos parents et amiEs, de qualité, et bon pour la santé?
Valérie, qui travaille dans le réseau des grosses légumes en soutien aux producteurs, est aussi une apicultrice. Elle nous fait savoir qu'il lui reste des pots de miel de fleurs d'été. Ses ruches se trouvent en Gaume (Orval).
Si vous êtes intéresséE par ce produit gaumais, sachez que le miel est mis dans des pots de 400 grammes et se vend à 3.50 euros.

 

Vous pouvez dès lors passer commande par courriel le miel vous arrivera avec votre panier légumes.

 

 

 

  1. Paniers de produits fermiers, locaux et/ou bio en provenance de l'Epicentre pour les fêtes de fin d'année

 

Chaque année, et cette fois ci encore, l'Epicentre à Meix devant Virton confectionne des paniers avec des produits locaux, fermiers, bio et /ou du commerce équitable pour une somme de 20 euros, comme cadeaux de fin d'année.

 

Voici, par exemple, ce que vous pouvez trouver dans celui confectionné par notre bénévole Anne Marie: un saucisson gaumais (boucherie Maréchal), deux bières (La Gaumaise, Orval), 300 gr de farfalle bio, 1 plaque de chocolat Oxfam, des amandes grillées du chocolatier Deremiens (Prouvy), des gâteaux de chez Andrianne (Lamorteau), un massepain. Tout cela mis dans un panier Oxfam et entouré d'un papier cadeau.
Mais rien ne vous empêche d'en changer le contenu, par exemple si vous voulez plus de céréales et fromages et moins de charcuterie. Ou même un panier rempli de fromages locaux.

 

 

 

N'hésitez pas à faire un cadeau original, qui met en avant le local et qui est bon pour la santé. De plus vous soutenez aussi une épicerie de village et sa coopérative, c'est toujours cela de moins dans les poches des grandes surfaces et des multinationales.
Comment faire?

 

Vous téléphonez à l'Epicentre et vous demandez Anne Marie (tous les matins: de 9H à 12H30 excepté le lundi) qui enregistrera votre commande et vous renseignera sur les produits et leur qualité. Un numéro: 063/57.88.77. Croyez nous vous allez faire des heureusEs.
Votre panier vous arrivera par notre camionnette avec votre panier légumes mais pour cela, il faut que votre commande nous arrive la veille du jour de votre dépôt.

 

 

 

Quant au paiement, il suffit de verser sur le compte de la débrouillardise villageoise la somme correspondante. Le numéro de compte est le suivant :

 

001-5231830-17

 

 

 

Le mois prochain,

 

nous vous parlerons de notre projet de réseau

 

d’épiceries villageoises(initié par Soidairement)

 

et de la carte d’infidélités !!!!!

 

 

 

  1. Engagement de deux nouvelles personnes dans le réseau grosses légumes

 

Eh oui, de bonnes nouvelles pour cette fin d'année puisque l'Asbl Solidairement peut engager deux personnes à temps plein dès la mi-décembre, et c'est Fu (Françoise Urbain) et Patrick qui quittent leur statut de chômeur pour devenir salarié temps plein, après avoir travaillé depuis le début du projet comme bénévole ou en chèques ALE.
Comment cela se fait-il?
Tout d'abord, le CPAS a transféré à l'ASBL Solidairement 9 points APE qui permettent à Patrick d'être engagé comme salarié (au moins jusqu'au 31.12.2011). Merci au CPAS de Meix et à sa Présidente, Marie Françoise Engel.

 

Ensuite, un gros dossier de demande de subventions avait été envoyé au Ministre Lutgen pour le réseau grosses légumes et la consolidation de celui ci sur une période de deux ans. Le ministre vient de nous informer que le dossier est subsidié pour deux ans et c'est ainsi que Fu peut être engagée comme salariée Activa. En outre, le travail réalisé par Jean Claude (finances, comptabilité, prévisions et suivi des actions…) est subsidié sur la base d’un mi-temps (il était effectué sans apport financier depuis le début des Grosses légumes).

 

 

 

 

 

  1. Quelques recettes transmises par une mangeuse:

 

 

 

Cassoulet à l’ardennaise.

 

 

 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:

1 kg de haricots blancs
4 cuillerées de saindoux
8 morceaux d'oie
8 tranches d'épaule d'agneau
1 l de bouillon de volaille
100 g de lardons en dés
2 oignons
4 gousses d'ail
2 c de concentré de tomates
1 cuillère à soupe de farine
chapelure
1 bouquet garni: thym, laurier, persil
poivre du moulin, sel
8 tranches épaisses de saucisson d'Ardenne à l'ail

 

 

 

Mettez les haricots à tremper toute une nuit.
Le lendemain, cuisez-les à moitié, dans de l'eau bouillante salée.
Égouttez.
Faites sauter les morceaux d'oie à la graisse d'oie.
Faites-en de même pour le saucisson d'Ardenne ainsi que les tranches d'épaule d'agneau.
Prenez une cocotte allant au four et frottez l'intérieur d'une gousse d'ail.
Mettez-y la viande et le bouquet garni. Dans une poêle anti-adhesive, faites fondre les lardons.
Ajoutez les oignons et l'ail hachés et laissez revenir.
Dès que l'oignon devient translucide, saupoudrez de farine et d'un peu de chapelure.
Ajoutez 2 cuillerées de concentré de tomate et laissez mijoter quelques minutes.
Versez sur la viande.
Déglacez le poêlon avec un demi verre de bouillon et versez aussi sur la viande.
Ajoutez les haricots à la viande et couvrez de bouillon de volaille.
Salez, poivrez et mettez au four préchauffé à 180°C durant au moins une heure.

 

 

 

Délices gratinés aux topinambours

 

 

 

Paul Walhain, d'Emptinne, nous dit régaler ses convives avec cette entrée. Une recette facile et vraiment de saison.  

 

Ingrédients (pour 4 personnes)

 

- 500 g de topinambours
- 50 g de beurre
- 2 tranches de saumon
- 3 oignons
- 1 citron
- un peu de crème fraîche
- un peu de sucre
- 50 g de noix moulues
- 1 pomme
- 4 mini-moules
- gruyère, chapelure, sel, poivre,muscade

 

 

 

Préparation  

 

Brossez les topinambours et cuisez-les 10 minutes dans l'eau bouillante, puis enlevez la pelure.

 

Ecrasez les topinambours comme pour une purée, avec crème et les épices.

 

Cuisez dans une poêle les morceaux de saumon pendant 6 à 7 min. Retirez le poisson et faites revenir les oignons et la pomme découpée en très petits morceaux.

 

Déglacez la sauce avec le jus de citron, sucrez, salez, poivrez. Préchauffez le four.

 

Répartissez au fond du moule les topinambours, le poisson, puis les oignons et la pomme. Saupoudrez de chapelure, de noix et de fromage.

 

Laissez cuire au four 20 à 30 min. à température moyenne et, au dernier moment, faites gratiner.

 

Servez en entrée.

 

 

 

Aumônière de chicons, poires et chèvre

 

 

 

Une création de Franchie Didot, de Mozet, qui a trouvé dans cette entrée une association originale entre le chicon et la poire.

 

Ingrédients (pour 4 personnes)

 

- 3 grosses poires
- 6 chicons (pleine terre)
- 4 chèvres frais
- 150 g d'emmental
- 1 oeuf
- pâte à brick
- beurre
- ciboulette
- spéculoos ou sirop de Liège
- sel, poivre

 

Préparation  

 

Pelez les poires, coupez-les en dés. Nettoyez les chicons, coupez-les en morceaux.

 

Chauffez une noix de beurre, faites-y revenir les chicons. Ajoutez sel et poivre. Après quelques minutes, ajoutez les poires en morceaux, laissez mijoter environ 20 min. Pendant ce temps, coupez la ciboulette aux ciseaux.
Étalez les feuilles de brick, répartissez le mélange chicons/poires au milieu, ajoutez le fromage et la ciboulette. Ramenez la pâte pour former une bourse (aumônière) et attachez-la avec une ficelle spéciale cuisine. Mettez au four 12 min.

 

Parsemez les chèvres frais de spéculoos écrasé (pour un aspect granuleux) ou de sirop de Liège
(pour un aspect plus coulant) et passez-les au four (i8o°C) pendant 1 à 2 mm.

 

Placez les aumônières et les chèvres sur une assiette et servez en entrée.

 

 

 

 

 

N'hésitez pas, pour ceux/celles qui peuvent aller sur Internet, d'aller sur notre blog http://grosses.legumes.over-blog.com.Celui ci est remis à neuf par Véronique, une de nos mangeuses de Marbehan. Vous y retrouverez nos gazettes d'info et toutes les recettes depuis le début des Grosses légumes et bien d’autres choses. Merci à Véronique (http://nerovique.over-blog.com/).

 

.

 

Bientôt du changement pour la gazette qui sera disponible sur le blog en direct sans encombrer les boîtes de courriels.

 

 

 

  1. Un nouveau Gac est né: celui de Rossignol

 

Encore un Gac en plus : c’est celui de Rossignol. Il concerne actuellement 11 familles et se réunit tous les jeudis à 20H30 au club des jeunes. Pour tout renseignement : http://gacrossignol.over-blog.com/ou un numéro de téléphone 063/40.11.79 (Véronique).

 

 

 

  1. Des difficultés dans les productions liées à la météo

 

Eh oui, pour ceux/celles qui sont attentivEs à liste hebdomadaire des produits que nous vous communiquons en même temps que votre panier légumes, vous aurez sans doute remarqué que, de temps en temps, se glisse les initiales GPFL à côté de tel ou tel légumes (par exemple cette semaine: les champignons, la frisée et le pourpier).

 

Kecéksa? Il s'agit simplement des initiales du Groupement de Producteurs de Fruits et Légumes, plateforme grossiste en légumes et fruits bio, regroupant des producteurs. Quand un producteur n’est pas en mesure de nous livrer un légume, nous avons recours au GPFL et à l’aide bénévole d’Yves qui s’occupe du transport (merci à Yves).Nous tenions à vous le dire: c'est du bio mais plus du local.

 

 

 

Une courgette spaghetti vue par Michèle, abonnée à Florenville

 

 

 

  1. Réunions avec les producteurs pour la saison 2011-2012

 

Depuis octobre, nous avons lancé une série de réunions avec les producteurs, les anciens et les nouveaux, pour la saison 2011-2012. Car tout doit se préparer dans ces moments ci, les producteurs doivent savoir quelles quantités ils doivent produire car c'est maintenant qu'ils doivent commander leurs semences et plants. Vaste travail donc pour nous.

 

Un des objectifs du réseau dès le départ était de permettre à des producteurEs de rejoindre le réseau, s'ils/elles acceptaient les principes contenus dans notre charte.

 

Cet objectif est à nouveau rempli puisque plusieurs producteurEs nous rejoignent pour la prochaine saison à savoir: Myriam Malmedy et Anne Gérard (bio La Roche), Raphaël Paquet (bio Les Fossés), Isabelle Delisse et Luc Koedinger (bio Habergy), Caroline Kettel (bio Meix), Jean Marie Gaussin (reconversion Carlsbourg) et Sophie Carlier (Villers devant Orval). Pas mal, n'est ce pas? Sachez aussi qu’aucun ancien ne quitte les Grosses légumes.
Déjà, nous pouvons vous dire, même si les discussions ne sont pas terminées, que nous voulons aller, sur les deux années prochaines, vers une décentralisation.

 

Pour l’équipe que nous formons, préparer 250 paniers chaque semaine, à Meix-devant-Virton, est un maximum, aussi si nous voulons développer la formule « réseau de producteurs », il est nécessaire d’organiser un essaimage, en maillant le territoire de petites entités semblables aux « grosses légumes », autonomes mais en relation, que nous appelons  « des étoiles ».

 

Il y a des demandes de dépôts nouveaux (à La Roche, Gedinne et Fléville en Ardennes françaises), autour et à l'initiative de un ou plusieurs producteurEs.
Il y a aussi un projet de former une « étoile » regroupant les dépôts d'Arlon, Athus, Anlier et Marbehan.
Enfin, nous sommes en train de mettre sur pied
un comité de pilotage, qui serait composé de

 

- trois membres des associations (Solidairement, Cagl, Gaspl),

 

- de trois producteurEs,

 

- de trois à quatre mangeurEs. A ce sujet, déjà Véronique, du dépôt de Marbehan, a posé sa candidature.

 

Le rôle du comité de pilotage est de veiller au bon déroulement des productions, et ce, jusque à la livraison des paniers; de soulever les problèmes qui peuvent se poser et d'essayer de les résoudre. Il se réunira au fur et à mesure des besoins et au moins, une fois par trimestre.
Si vous êtes intéresséE à en faire partie, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel et nous donner un coup de téléphone afin de poser votre candidature. C'est un outil de démocratie participative dans notre réseau

 

 

 

8. proposition de culture de chicons en caisse :

 

 

 

Cultiver des chicons chez soi : possible et simple à faire à partir de bacs de racines de chicons préparés par Yves Bonhomme, avec mode d’emploi inclus.

 

Pour une récolte évaluée autour des 3-4 kilos en premier jet.

 

Cela coûtera 12 euros (dont 2 euros de caution pour le bac) et cela peut se commander et être livré par les Grosses légumes.

 

Merci de nous contacter par mail ou courrier pour tout renseignement.

 

 

 

Merci pour votre lecture et bonnes fêtes.

 

La fine équipe: Bernard (dit biotoul), Bertrand, Bruno, Françoise, Fu, Irène,Jean-Claude, Marianne, Patrick, Valérie C, Valérie D,...

 

Et Jean Michel qui nous rejoint.

 

 

 

Et n'oubliez pas:

 

« La vie n'est qu'un passage. Mieux vaut la prendre en souriant que d'insulter le vent »

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by solidairement - dans Gazettes
commenter cet article

commentaires